Polynésie : à la découverte des fonds marins des plus préservés de la planète

Polynésie

En Polynésie, les hommes, et notamment, les Tahitiens ont des liens historiques et ancestraux avec l’océan. Ceux-ci sont témoignés à travers les images de raies mantas, de baleines, de requins ou encore de tortues tatouées sur leur corps. Les îles que recèle cette destination constituent un véritable paradis sur terre, et leurs eaux chaudes turquoise sont des havres de paix pour des milliers d’espèces marines. Et pour les découvrir, de nombreux spots de plongée s’offrent aux voyageurs pour une immersion totale dans l’univers marin de la Polynésie.

Pourquoi la Polynésie est-elle prisée par les passionnés de plongée ?

En Polynésie, on s’offre l’occasion de profiter des joies de la plongée sous-marine. En effet, où qu’on aille dans cette destination, on n’est jamais loin d’un spot spectaculaire. Et ce dernier existe en tout genre pour que tous les niveaux puissent s’émerveiller à la découverte d’une faune aquatique d’exception. D’autant plus que le climat de la Polynésie permet des conditions de plongée optimales toute l’année, que l’on choisisse de plonger à Tahiti, à Rangiroa, à Moorea, à Bora Bora ou à Fakarava.

Polynésie : à la découverte des fonds marins des plus préservés de la planète

Si cette destination ravit les amateurs de plongée du monde entier, c’est grâce avant tout à la richesse de sa faune marine. Ses eaux translucides constituent l’habitat naturel d’environ 800 espèces aquatiques. Autour de la majorité des îles, on peut observer des barracudas, des raies mantas, des tortues, des dauphins et des requins. Les fonds marins de la Polynésie disposent également de nombreuses épaves abritant diverses espèces exotiques, dont des carangues, des napoléons et des balistes. Les vacanciers qui effectuent un séjour entre les mois de juillet et octobre ont aussi l’occasion d’y admirer des baleines à bosse.

Où se trouvent les meilleurs spots pour pratiquer la plongée ?

Comme on a vu plus haut, l’avantage de faire de la plongée en Polynésie est d’abord la possibilité de faire cette activité tout au long de l’année. Il faut savoir qu’il n’y a que peu de variation de température entre les différentes saisons. Et même pendant la saison de pluie, de novembre à avril, la visibilité peut-être excellente sous l’eau. Pour ceux et celles qui expérimentent pour la première fois une plongée lors de leur séjour en polynésie, il convient de souligner que les meilleurs spots se trouvent au niveau des passes qui sont des points de rencontre entre les eaux de l’océan et celles du lagon. Parmi les passes les plus prisées, il y a entre autres celle de Tiputa, sur l’île de Rangiroa. Ici, la rencontre avec une importante faune pélagique est incontournable. Sinon, deux autres passes célèbres se trouvent également à Fakarava, celles de Tumakohua et de Garuae. Ces dernières sont extrêmement poissonneuses pour une expérience de plongée inédite. Toutefois, elles s’adressent seulement aux plongeurs de haut niveau du fait d’importants courants marins.

Quelques informations sont à savoir avant de partir à l’assaut des fonds marins de la Polynésie. D’abord, il convient de noter que la température moyenne de l’eau avoisine les 25 °C en hiver et 29 °C en été. Généralement, les plongées se réalisent entre 9 et 30 m de profondeur. Au-delà, il s’agit de sports réservés aux expérimentés. Et en parlant de plongeur confirmé, celui-ci doit présenter son carnet de plongée avant de pouvoir accéder à un spot dédié. Enfin, il est judicieux de réserver les plongées à l’avance auprès des centres professionnels.

Quelles sont les conditions générales pour pratiquer la plongée en Polynésie ?

Comme tout type de séjour en terre étrangère, un séjour plongée en Polynésie implique une bonne préparation. Ainsi, avant de partir, il convient de collecter tous les documents qui seront exigés pour plonger. Sachez que pour pouvoir faire cette activité, il faut présenter un certificat médical récent de non-contre-indication à sa pratique. Et comme on vient de voir, un carnet de plongée est requis pour les plongeurs de haut niveau. Bien que facultative, une assurance complémentaire plongée permet la prise en charge du rapatriement en cas d’accident. Pour les plus de 75 ans et les moins de 14 ans. Ils doivent contacter le centre de plongée choisi pour prendre connaissance des procédures particulières.

En ce qui concerne le matériel, celui-ci est généralement fourni par les centres de plongées. Toutefois, les lampes et les ordinateurs ne sont pas inclus. Mais il est tout à fait possible d’utiliser sa propre combinaison. D’ailleurs, cette dernière est fortement conseillée, bien qu’un shorty puisse être suffisant. Certains opérateurs recommandent de prévoir un parachute de palier de qualité et d’un miroir immergeable en plus de l’ordinateur de plongée. Puisqu’il serait dommage de ne pas mémoriser les belles images proposées par les fonds marins polynésiens. Il ne faut pas oublier l’appareil photo. Pour une meilleure prise de vue des gros requins, dauphins, baleines et raies mantas, une optique de grand angle est conseillée. Certains centres proposent des services de vidéaste ou de photographe qualifié pour immortaliser les plongées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer