Bhutto n’est plus

Je m’extirpe des torpeurs de mon rhume pour entendre la nouvelle : Benazir Bhutto a été assassinée.

Je me souviens avoir lancé sans vraiment y croire : ”ils finiront par la tuer” en cette journée d’octobre qui l’a vus revenir au Pakistan. De penser que cette phrase lancée par désespoir de voir les choses un jour changer dans cette partie du monde, de penser que cette phrase qu’au fond de moi j’espérais contredire un jour, de penser qu’elle est désormais réalité me glace le sang.

Benazir n’est plus, le courage ne paye pas toujours dans ce monde de brute…

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer